Dominique Venner, (1935 – 2013)

Écrivain et historien français.

Volontaire pour l’Algérie, il participe jusqu’en octobre 1956, selon ses mots, à cette « petite guerre médiévale » qui compta beaucoup dans sa formation, l’entraînant pour une dizaine d’années dans des engagements politiques intenses et la création de la revue Europe Action.

Vers 1970, il  rompt définitivement avec les engagements politiques qui, dira-t-il, ne correspondaient pas à sa vocation. Il quitte même Paris afin de se ressourcer au plus près des forêts, vivant désormais de sa plume. Année après année, il publie un grand nombre de livres et collabore à la presse, étudiant durant cette première période l’histoire peu explorée des armes et de la chasse.

Entre-temps, Dominique Venner avait développé une activité d’édition. Peu après 1970, l’éditeur André Balland lui confia la direction d’une collection de récits historiques qui révéla de nouveaux auteurs. Parallèlement, il entreprenait des recherches sur l’histoire contemporaine afin de répondre à ses propres interrogations.

Après avoir dirigé la revue Enquête sur l’histoire (1991-1999), il fonde en 2002, avec le soutien de François-Georges Dreyfus, Bernard Lugan et d’autres historiens, La Nouvelle Revue d’Histoire (NRH) qui se révèle novatrice sur le fond et la forme, une revue qui «dessine une autre vision du passé et de l’avenir, qui aspire à une renaissance européenne. » avec un constant attachement à l’honnêteté historique sans préjugés.

Le 21 mai 2013, Dominique Venner se donnait la mort en la cathédrale Notre Dame de Paris «dans une intention de protestation et de fondation (…), afin de réveiller les consciences assoupies».

A lire, entre autres…

De Gaulle : la grandeur et le néant , 2004
Histoire et tradition des Européens : 30 000 ans d’identité, 2002
Histoire du terrorisme, 2002
Histoire de la Collaboration, 2000
Dictionnaire amoureux de la chasse, 2000
Histoire d’un fascisme allemand : les corps-francs du Baltikum et la révolution 1996
Le Cœur rebelle, 1994
Le Blanc Soleil des vaincus : l’épopée sudiste et la guerre de Sécession, 1975

 

Faites connaître notre site, partagez !